vendredi 26 mai 2017

Imaginales 2017 : le retour




Cette année encore, les Imaginales c’était chouette. Je m’y suis rendue le vendredi, et franchement, je pense que si on doit choisir une seule journée, c’est la meilleure : la plupart des auteurs sont arrivés et ce n’est pas encore complètement bondé, donc on peut prendre le temps de discuter, de baguenauder et on ne fait pas la queue.

Niveau météo, c’était plutôt mouillé et boueux, un temps à lire des livres quoi. Un peu dommage pour les stands extérieurs cependant, qui étaient parfois inaccessibles pour cause de mares d’eau.
J’ai trouvé le programme des tables rondes particulièrement intéressant cette année, dommage que le site web du festival soit de moins en moins fonctionnel et mis à jour de plus en plus tard car c’est difficile de s’organiser… Si on pouvait avoir le programme complet avec le nom des modérateurs en amont, ça me permettrait de choisir plus vite comment départager certaines tables rondes !
Bref, j’ai eu le temps d’assister à deux conférences et demie :

-  Chiens de guerre ! La fantasy et ses combattants avec Fabien Cerutti, Gabriel Katz, Manon Fargetton et Paul Beorn


Une conférence intéressante, d’autant plus que j’avais lu  une bonne partie des livres de Gabriel Katz et celui de Manon Fargetton ce qui m’a permis de mieux percevoir les intentions des auteurs, les coulisses de la réflexion en quelque sorte. C’était aussi ma première « rencontre » avec Gabriel Katz, qui est juste à mourir de rire.

J’ai été séduite par le roman "le septième guerrier-mage" de Paul Béorn. J'étais tombée sur la couverture plusieurs fois, qui est au demeurant sublime, mais la quatrième de couverture n'avait pas su me convaincre et la chronique du site elbakin m’avait fait lâcher l’affaire... Lors de la conférence le concept m'a bien plu et du coup, j'ai fait une entorse à ma liste à acheter et je me suis ruée dessus. Je ne le regrette absolument pas, j'ai passé un excellent moment. Alors certes, ce n'est pas le plus novateur des romans, mais je me suis laissée happée par l'histoire sans m'ennuyer une seule seconde. Ceux qui me suivent sur instagram auront de toute façon vu que Maîtresse de Guerre, et le Septième Guerrier-Mage n'ont fait que deux jours ^^ (donc finalement, j’aurais pu prendre plus de livres, ma PàL s’étant auto-régulée ? Comment ça, ça ne fonctionne pas comme ça ?)

Quant à Fabien Cerutti, je m’y attaquerais quand je serais plus à jour dans mes séries en cours, j’aime beaucoup le réalisme historique auquel il aspire...


Vive la vie, récits durs et fins optimistes avec Olivier Sillig , Agnès Marot , Estelle Faye , Charlotte Bousquet.
Une conférence qui m'a permis de découvrir Agnès Marot et Olivier Sillig... J'ai déjà eu entre les mains un exemplaire d’I.R.L d'Agnès Marot, mais cela n'avait pas spécialement éveillé ma curiosité (il faut dire qu'avec la prolifération de récits dystopiques en littérature ados, je deviens pire que difficile).
Photo par ActuSF

 Agnès Marot a présenté son nouveau roman : Quelques pas de plus. Je ne sais pas si c'est le genre de récit qui me plaira (j'essaierais quand même par curiosité) mais une chose est certaine, c'est le genre d'histoire que j'ai envie de présenter à mes lecteurs à la médiathèque. On manque cruellement de littérature jeunesse/ados avec des protagonistes principaux vivants avec un handicap. Bien souvent quand c'est le cas, le personnage n'est qu'un prétexte pour une leçon de morale et de tolérance, sans réels identité et objectifs. En entendant l'auteur, j'ai ici l'impression que le personnage a le droit à sa propre vie et ses aspirations, qui sont certes impactées par le handicap, mais pas définies par celui-ci. Et ça c'est le genre de propos que j'ai envie de faire circuler entre plein de mains.

Olivier Sillig pense quant à lui que la fin optimiste n'est pas spécialement nécessaire ni souhaitable, ça permettrait en quelque sorte de laisser sortir notre côté sombre. Je n'ai jamais rien lu de lui... pour l'instant, car si l'humour noir dont il fait preuve au micro est présent dans ses romans, je me passerais de la lueur d'espoir à la fin du récit...( Il les garde pour ses films à la fin UBS "union bancaire suisse", les personnages se marient, et vont ouvrir un compte courant à l'USB, si c'est pas mignon !)

Quant à mesdames Bousquet et Faye, que dire? Que je les écoute ou lise leurs interviews, j'ai toujours envie de lire ce qu'elles écrivent, leurs propos sont toujours intelligents, réfléchis, et plein d'humanisme. 

Je les adore. Je n'ai pas acheté leurs livres sur place, parce qu'il faut être raisonnable, mais je vais suivre ça de près dès que j'aurais éclusé ma PàL. Je pense que je prendrais Les Seigneurs de Bohen et Sang de lune en numérique.


-         Bienvenue dans les mondes décalés... Du steampunk avec Victor Fleury , Cécile Duquenne , Jean-Luc Marcastel , Xavier Mauméjean



Je suis arrivée pour la toute fin de cette conférence sur le steampunk, là je dois avouer que je n’ai pas eu d’envie irrésistible d’achats…et pour cause, autant j’adore l’esthétique steampunk dans les films/anime ou les illustrations, mais le traitement littéraire ne me tente pas du tout. J’imagine qu’il ne faut pas se forcer hein !



J’ai ensuite eu l’occasion d’échanger quelques mots avec la charmante Jo Walton, qui était toute seule à sa table… J’ai forcé la main à ma maman pour qu’elle prenne Morwenna, ce qui l’a fait rire. Et je lui ai donc expliqué que je savais très bien qu’elle allait aimer le livre et que donc il fallait un peu la pousser. J’en ai aussi profité pour glisser que son livre avait très bien fonctionné dans la médiathèque ou je travaille et qu’elle a su séduire aussi bien les amateurs du genre que des personnes qui n’y connaissaient rien (et que je n’avais pas osé ramené l’exemplaire de la bibliothèque pour le faire dédicacer parce qu’il part en morceaux) … elle était toute émue. Une auteur comme Jo Walton qui a reçu des prix de renoms, m’a remercié des trémolos dans la voix parce que je lui ai annoncé que 50 personnes ont emprunté son livre depuis sa sortie (ce qui est un très bon score dans ma médiathèque mais sûrement très peu au regard de son tableau de vente), touchant et étonnant. 
Jo Walton par actusf
Jo Walton, par ActuSf


J’ai aussi été faire dédicacer deux livres à Gabriel Katz, qui a rejoint mon panthéon personnel de la fantasy (là où il y a Tolkien et David Gemmell entre autres)… Je sais que quand je vais prendre un de ses bouquins, je vais me sentir bien le temps de la lecture. J’ai lu maîtresse de guerre d’une traite, après des mois de disette de lecture où rien ne me faisait envie… Depuis vendredi 19, j’ai lu dans l’ordre : maîtresse de guerre, le septième guerrier-mage, chasse royale II, et dix petits indiens. C’est plus en 7 jours qu’en deux mois, et j’ai encore un Jim Harrison que je compte bien entamer après cet article.  Bref, en plus de me redonner envie de lire, cette personne est tout à fait drôle et  charmante, et en plus, sait dessiner. J’ai donc deux livres de Gabriel Katz avec un dinosaure inclus.
Je peux donc mourir heureuse. (Un dinosaure rose et jaune ! Parce qu’on ne sait pas de quelles couleurs ils étaient alors pourquoi pas) (enfin, en fait pour certains, on sait un toutpetit peu.)


J’ai eu aussi l’occasion de recroiser des amis pas vus depuis des années pour certains, comme ça, par le hasard du bon timing et du passage au bon moment dans une allée, et ça c’est aussi la vraie magie des Imaginales !



Vous noterez que j'ai quasiment respecté ma règle de 5 livres à la fois dans la PàL... Le Septième Guerrier-Mage est l'exception...et Bifrost, mais 1) c'est un magazine, 2) c'est un cadeau de la part de ma maman.

A l’année prochaine ?

jeudi 25 mai 2017

Liebster Awards 2017

Le principe des Liebster Awards est de dire 11 choses sur soi, de répondre à 11 questions posées par la personne qui vous a nommé, de nommer soi-même 11 blogueurs.ses et de leur poser 11 questions. Tigger Lilly du passionnant blog Journal d'une éclectique m'a nommé et je suis joie car j'adore les tags :D

11 choses sur moi

1. J'adore les dinosaures, je lis régulièrement des magazines spécialisés sur la paléontologie. (mes préférés sont les cératopsiens, surtout le tricératops)

2. J'aime beaucoup trop le coca cola, le rouge avec plein de sucre, dans une bouteille en verre (parce que le plastique et la cannette, ça n'a pas le même goût !!) avec une rondelle de citron... et parfois je craque complètement et je rajoute du sirop de grenadine.

3. J'ai un gros chat qui s'appelle Sushi, parce que c'est drôle un chat qui s'appelle comme du poisson non? Non...on hésitait avec Yoshi...

4. Quand je lis la plaque d'immatriculation de la voiture devant moi ou que des gens me rendent des albums (qui portent une grosse lettre en haut à droite) à la médiathèque, ça m'amuse toujours beaucoup quand je tombe sur des acronymes ou des smileys... DTC, ULM, XD, TG... Si je tombe carrément sur un mot, c'est un jour de chance ;)

5. Je ne suis pas du tout maniaque avec mes livres, je n'ai aucun remors à les donner ou à les recycler...pourtant je n'aime pas les vendre.

6. Du coup, je ne cours pas après les dédicaces parce qu'après j'ai mauvaise conscience de me débarrasser d'un livre dédicacé.

7. Je suis très gourmande et curieuse, j'adore découvrir de nouvelles saveurs...même si des fois la curiosité est un vilain défaut et que ce n'est pas très bon ^^

8. Je n'aime pas la pâte feuilletée

9. Je suis maladroite !

10. Pourtant, quand il s'agit de faire des travaux manuels ou de bricoler je m'en sors honorablement (avec certes autant de peinture ou de colle sur moi que sur le mur, mais le résultat est joli !)

11. Je m'intéresse beaucoup aux langues de manière générale : l'aspect pratique, mais aussi la lexicologie, l'onomastique...
  

Les 11 questions de Tigger Lilly

Ton livre préféré d'entre tous ?

C'est une question super difficile ! Il y a des livres qui m'ont marqué et auxquels je reviens toujours en fonction de ce dont j'ai besoin à un temps précis de ma vie... Mais je dirais quand même le seigneur des anneaux. Je crois que ça cristallise tout ce que je recherche en littérature, le divertissement, le style, des valeurs qui me parlent, des personnages attachants, de la matière à réfléchir.

Le dernier film qui t'a marqué ?

Récemment j'ai vu get out qui était très bien.
Ce n'est pas un film récent mais, il m'a vraiment marqué car c'est le premier qui me revient en tête : I origin qui est vraiment original avec une philosophie qui m'a touché.

La prochaine série que tu souhaites regarder ?

J'essaye de ralentir sur les séries parce que ça me prend beaucoup de temps ! Mais si je devais me laisser tenter, ça serait sûrement par Black Mirror.

A quel(s) jeu(x) joues-tu en ce moment ?

Je ne joue pas trop à des jeux vidéos en ce moment, parce que je me suis remise au jeu de rôle sur forum et que ça me prend du temps.
Niveau jeu de société, j'ai pas mal enchaîné les parties de Mystérium, et je deviens championne de Concept.

Quels sont tes podcasts favoris ?

J'écoute avec plaisir celui d'elbakin.

Quel philosophe ou quelle philosophie de vie t'inspire?

Je crois que celle qui me touche le plus c'est le taoïsme, dans son aspect philosophique, pas religieux. C'est une philosophie assez insaisissable, quand on pense l'avoir compris on trouve de nouvelles choses à étudier.

Ton rêve de voyage ?

Je crois que je rêve juste de faire le tour du monde. Je n'ai pas "un" rêve en particulier, voyager c'est le rêve. Mais j'aimerais beaucoup aller en Ouzbékistan, en Mongolie...et un endroit qui resterait probablement du domaine du rêve, parce que loin et pas vraiment touristique je pense : le Surinam. J'adore la sonorité de ce nom, ça me fait rêver, c'est comme un bonbon sur la langue!

Comment gères-tu le temps consacré à ton blog ?

Mal ! J'écris quand ça me prend, si je suis inspirée je programme des articles, sinon, je le laisse à l'abandon jusqu'à ce que ça revienne. Mais j'y reviens toujours. En général, j'écris le week-end ou le soir.

Pourquoi blogues-tu ?

Parce que j'aime bien partager et échanger. Et aussi parce que j'aime écrire. J'aime l'idée qu'un jour au détour d'une recherche, un internaute inconnu pourra passer par là et trouver une réponse... ou de nouvelles questions !

Un changement que tu aimerais apporter à ton blog ?

J'aimerais qu'il soit plus joli ! Mais je n'ai pas le courage de reprendre le graphisme, alors j'ai juste changé d'avatar (il est choupi, c'est ma cousine qui m'a dessiné :3 ). Sinon, j'aimerais écrire des chroniques plus longues et plus fouillées, mais l'inspiration n'est pas au rendez-vous malheureusement.

Quel rapport entretiens-tu avec ta pile à lire ?

Un rapport sain je pense haha, je ne vois pas l'intérêt d'avoir une PàL énorme et incontrôlable de livres que je n'aurais jamais le temps de lire. Du coup, j'évite d'avoir plus de 5 livres à lire dans ma PàL, j'attends d'en avoir lu avant d'en racheter. Et je privilégie les livres que j'emprunte au travail, mais je ne les compte pas vraiment dans la PàL: si je n'ai pas le temps/ pas envie de les lire finalement, je les rends donc ils ne squattent pas indéfiniment mon étagère.
Quant à la PàL numérique, je surveille les promotions ou les sorties, et je fais mes réserves pour les vacances et les longs trajets, mais je crois que je n'ai que 5 livres d'avance aussi, hors classiques que j'ai mis là au cas où l'envie me prenne !


11 blogs à découvrir

  1. Summit Day
  2. L'ours inculte
  3. Lirado
  4. Une autre Asie
  5. CX Break et Dinosaures
  6. Les lectures de Bouch'
En fait, je me rends compte que je ne lis pas beaucoup de blogs ces derniers temps, alors je m'arrête à 6.

 11 questions à qui à envie d'y répondre :D - oui oui, c'est à vous que je parle, là en bas, dans les commentaires ! - 

Attention, ces questions n'ont rien à voir entre elles xD
  1. Quelle est ton expression favorite ? 
  2. Quel est le dernier exploit que tu as accomplis ?
  3. Quelle est ton odeur préférée ?
  4. Qu'est-ce qui te séduit en premier sur un blog?
  5. Quel est le petit plaisir simple qui te rends heureux ?
  6. Quel est ton endroit préféré au monde?
  7. Quel est ton défi du moment ?
  8. Quelle est la meilleure chose que tu aies mangée ?
  9. Quel est le livre que tu peux relire en boucle ?
  10. Quel est ton dernier coup de coeur musical ?
  11. Quelle est la question que tu aimerais qu'on te pose ?

mardi 9 mai 2017

Amsterdam et environs

Bonjour tout le monde,

Que se passe-t-il, deux articles en peu de temps? Ne vous habituez pas trop, je crois que j'ai définitivement perdu le rythme...

Toujours pas d'articles sur mes lectures, puisque je lis toujours très peu en ce moment. Quelques bandes dessinées, mais rien de très marquant, le dernier Daniel Pennac, qui était agréable à lire mais qui joue tellement sur la nostalgie et le fan-service que c'en est trop.  Je lis pas mal de presse, mais je ne sais pas si cela vous intéresse que je présente des magazines?
Et puis, je me suis de nouveau inscrite sur un forum de jeu de rôle, ce qui me prend beaucoup de temps.

Bref, aujourd'hui, je suis venue vous parler de ma petite escapade à Amsterdam.
Ce n'est pas très loin de chez moi, mais je n'y étais encore jamais allée. Il faut dire qu'on me l'avait rarement présenté comme une ville attractive pour autre chose que ses coffeeshops. Et puis récemment, mes parents puis ma sœur s'y sont rendus et en sont revenus ravis.

On s'est donc décidé à y aller avec mon mari, un peu sur un coup de tête et sans rien préparer...

Après-midi 1 : Mais pourquoi sont-ils tous en orange?! Y'a un match de foot ou quoi?

Infos pratiques :

Notre hôtel était situé à Almere, une ville créée en 1970 sur un polder, tout est neuf... c'est joli, mais c'est étrange, on voit vraiment que le lieu est sans "histoire", tout est bien quadrillé, rien ne dépasse.

Nous nous sommes garés au P+R Zeeburg I and II, situé à quelques arrêts de tram de la gare centrale d'Amsterdam. Le parking coûte 1€ si l'on prend un billet de tram aller-retour pour se rendre en ville (soit 6€ en tout).

Surprise

Lorsque nous sommes arrivés au P+R et que nous avons pris le tram, nous avons été surpris de trouver vraiment plein de monde habillé en orange. On s'est demandé s'il y avait un match de foot, mais comme nous étions jeudi, ça nous a paru un peu bizarre. Nous sommes descendus à la gare, nous nous sommes rendus à l'office du tourisme et là on nous a dit "ah bah ça sert à rien de prendre la city card aujourd'hui, tout est fermé, c'est le jour du roi".
Nous sommes donc tombés en plein jour férié... (Aaaaah c'était donc pour ça, que tous les hôtels étaient complets. #préparationàl'arrache).

Ce qui nous a donné l'occasion de découvrir Amsterdam dans une ambiance de folie. Des touristes à gogo, des néerlandais en famille entre amis dans une ville transformée en une sorte de discothèque à ciel ouvert, avec des points de brocante un peu partout, des gens qui vendent de la bière ou de la limonade à tout les coins de rue. Une ambiance super festive, dès 14h.



Et à quelques pas de là, un canal tout tranquille !



Nous avons donc déambulé dans la ville, découvert les canaux, les parcs... Et nous avons décidé de prendre le large et d'en profiter pour visiter la campagne environnante.

Coup de foudre pour les moulins de Zaanse Schans

Ce village est tellement mignon et typique qu'on le croirait faux. Mais non, il resplendit juste...
Alors, je me permets un petit conseil : ne rentrez pas directement sur le parking très payant du musée. La manière dont la route et les indications sont faites, on a l'impression qu'il est obligatoire de se garer là pour accéder aux moulins, alors que pas du tout. Seul le musée est payant (ou inclus dans la city card Amsterdam).

Le mieux pour se garer est de continuer tout droit sur le grand pont, de tourner tout de suite à droite dans la Lagedijk. Roulez au pas, c'est étroit et en double-sens.  Sur votre gauche, il y aura un parking gratuit au bout de la route, avant le petit pont qui surplombe le canal Zaandijker Suisloot. Faites le chemin à pied en sens inverse.

Sur le trottoir de gauche outre d'adorable petites maisons traditionnelles complètement adorables, il y a la cour du Kreatif Parkhuis, qui vous permet d'avoir un magnifique point de vue sur les moulins.






Puis rejoignez Zaanse Schans par le grand pont et profitez du paysage.



Promenade en bord de mer à Edam-Volendam

Quoi de mieux pour finir la journée que de se balader au bord de l'eau? Probablement visiter la fabrique de fromage pour grignoter un morceau, mais c'était déjà fermé à notre arrivée !



Jour 2  : Amsterdam

Nous avons profité de cette deuxième et dernière journée pour visiter Amsterdam. La ville était tout à fait propre et remise de sa gueule de bois de la veille, à notre grand étonnement.
Nous avons commencé par la visite de la synagogue portugaise avant de poursuivre vers le musée d'art contemporain. Nous voulions visiter le musée Van Gogh, mais avec la city card il n'est pas possible de réserver ses billets à l'avance, et l'immense file d'attente nous a découragé.


Nous avons également renoncé à visiter la Maison d'Anne Frank, pour laquelle nous avons patienté une demi-heure afin d'évaluer notre temps de passage probable : nous aurions du patienter 2h de plus. 
Aussi, nous avons préféré profiter de la ville plutôt que de piétiner, et ça tombait bien, nous avions une balade d'1h30 dans les canaux offerte avec la City Card.




Alors, on en dit quoi?

Nous avons adoré Amsterdam et la campagne néerlandaise. Mais malgré tout, nous avons été un peu frustrés : nous ne nous attendions pas à ce que la capitale soit si riche culturellement et si étendue : 1 jour et demi, ce n'est vraiment vraiment vraiment pas assez pour en profiter un maximum. Les distances entre les différents quartiers sont assez longues, même en transport. Beaucoup de musées nécessitent une longue attente. Il faut donc considérer ce petit week-end comme une prise de contact avec la ville...
Une chose est sûre, c'est que nous retournerons au Pays-Bas, mais au moins pour une semaine, et en réservant à l'avance les musées que l'on tient absolument à visiter.

lundi 8 mai 2017

Bientôt les Imaginales

C'est bientôt les Imaginaleuuuh!

Je suis tellement pressée, que j'ai déjà commencé ma liste de stands à visiter et mon planning pour les conférences.

Cette année je profite d'une visite professionnelle pour y aller, j'espère que j'aurais quand même le temps de voir tout ce qui me fait envie (bon en fait, je sais déjà que non, puisque je n'ai pas la possibilité de me dédoubler pour certaines conférences xD, je "plouferais" ou je choisirais en fonction du modérateur.)

Dans mes top priorités :
- découvrir les ouvrages des éditions de L'instant, je sais déjà que je veux repartir avec le Village d'E. Chastellière (vous savez, l'un des fondateurs du génialissime site Elbakin.net), et sûrement un autre, puisqu'à la base ce qui m'intéresse chez cet éditeur c'est sa volonté de traduire des auteurs peu connus et de sortir des sentiers battus.👍
- acheter le dernier Gabriel Katz : la part des ombres,  et on profiter pour prendre maîtresse de guerre que je n'ai pas encore lu.
- 😍 rencontrer Mme Jo Walton (et faire dédicacer Morwenna).

Et comme d'habitude, je vais farfouiller dans les stands des petits éditeurs que je ne connais pas encore...

Et vous, vous êtes de la partie?

dimanche 26 mars 2017

Copenhague en images

En février, j'ai pu découvrir Copenhague... Une superbe ville où les habitants sont serviables, polis, attentionnés et respectueux. Je n'ai pas vu de vikings, à mon grand désespoir, mais il y avait quand même une tapisserie avec Ragnar dans l'un des palais : ouf !

Je ne vous fais pas un très long article, car le week-end date un peu, et surtout parce que c'est mon mari qui a tout organisé et m'a offert le voyage pour nos 10 ans. Du coup,j'ai juste profité et ouvert grands les yeux, voici quelques photos :

Maison d'Andersen - BY NC ND

Palais Christianborg - BY NC ND

Salle des tapisseries, Christianborg, par Bjorn Norgaard - BY NC ND

- BY NC ND

Quartier Nyhavn - BY NC ND

Vers la Petite Sirène - BY NC ND

La toute petite Sirène - BY NC ND

Le Kastelet

mardi 21 mars 2017

Mardi, c'est poésie ! #17 Jean-Pierre Siménon

Mais j'ai beaucoup réfléchi, et aujourd'hui, je sais : la poésie c'est comme les lunettes. C'est pour mieux voir.

La nuit respire, Jean-Pierre Siménon (Cheyne éditeur)

Nous ne vieillirons pas


Nous ne vieillirons pas
mon ami
je le jure
si nous faisons du temps
le jardin de nos rêves
si nous suivons les pas de l'été
dans les fleurs
si nous marions nos mains
aux fontaines prodigues
si chaque jour nouveau
est un nouveau voyage
et le beau partage du fruit
pour nos lèvres

Nous ne vieillirons pas
l'eau est née pour la source
nous sommes nés pour vivre
Le mot
Je cherche un mot
vaste et chaud comme une chambre
sonore comme une harpe
dansant comme une robe
clair comme un avril
un mot que rien n'efface
comme une empreinte dans l'écorce
un mot que le mensonge
ne séduit pas
un mot pour tout dire
la mort la vie
la peur le silence et la plainte
l'invisible et le doux
et les miracles de l'été
depuis si longtemps je cherche
mais j'ai confiance en vous :
il va naître de vos lèvres.

vendredi 10 mars 2017

Mardi, c'est poésie ! #16 Fabrice Melquiot




Impromptu

Il n'y a pas de rencontre:

Rien que des égarés
Laissant traîner leur désir
N'importe où

N'importe qui
Laissant son égarement
Désirer quelqu'un


Porte ton poids

Porte ton poids à travers neige
porte ton poids
Sur la tangente que le visage trace au visage
Le long du temps
A force de faiblesses
Cette face de traits qui penchent dans la glace
Allonge-toi
De surface en surface
Froides elles t'écharpent et te laissent
Parfois pour morte
Profondément
mais toute érosion a un enfant dans le limon
Déleste-toi
De toi en toi
Du poids de la neige qui recouvre
La mare cramoisie des batailles
Où chantera demain une chorale au front lisse
Cherche une douceur sans propriétaire
Cette chaleur au monde
Offerte contre rien
Rien que le givre qu'elle console
Marche en guide et en suiveur
Marche en femme et en homme
Particule, goutte d'eau
Porte ton poids
Ne compte pas les morts en route

 Fabrice Melquiot in Qui surligne le vide avec un cœur fluo, éditions le Castor astral